head_charlemagne © 2014 Caroline Blondeau-Morizot. All rights reserved.

814 – 2014 : Charlemagne à Aix-la-Chapelle

Parmi toutes les manifestations liées au Moyen Âge cette année, la commémoration de la mort de Charlemagne (le 28 janvier 814) est de loin la plus attendue. À partir de juin, trois expositions temporaires prendront place dans la salle du couronnement de l’hôtel de ville, le centre Charlemagne et le trésor de la cathédrale d’Aix-la-Chapelle, trois lieux situés sur l’emplacement de l’ancien palais impérial.

Lieux de pouvoir
Bâtie au XVe siècle sur les fondations de l’ancienne salle de l’assemblée de Charlemagne, la salle du couronnement de l’hôtel de ville accueillera l’exposition consacrée aux palais de Charlemagne. Avant de s’arrêter à Aix et d’en faire sa capitale, le roi et la cour sont itinérants et passent de palais en palais. À partir de témoignages archéologiques et historiques, l’exposition s’interrogera sur le pouvoir du souverain carolingien et sa signification aux yeux des contemporains.

Construction d'Aix la Chapelle, Jean Fouquet, Grandes Chroniques de France, 1455-1460, BnF
Construction d’Aix la Chapelle, Jean Fouquet, Grandes Chroniques de France, 1455-1460, BnF

L’art au temps de Charlemagne
Le centre Charlemagne et son nouvel espace sera dédié à la production culturelle du temps de l’empereur. Les oeuvres provenant de l’école palatine : manuscrits, ivoires et pièces d’orfèvrerie aujourd’hui dispersées seront exceptionnellement réunies. Elles permettront d’évoquer le renouveau culturel qu’a été la Renaissance carolingienne et l’importance de l’école palatine dans la diffusion de ce style.

Fibule de Dorestad © Leyde, Rijksmuseum van Oudheden
Fibule de Dorestad © Leyde, Rijksmuseum van Oudheden

Trésors perdus
Enfin la cathédrale présentera au public les principales pièces de son trésor ecclésiastique : tel qu’il se présente aujourd’hui, mais aussi tel qu’il se présentait à l’origine, avec des objets d’art de provenances diverses qui faisaient partie du trésor. La présentation d’oeuvres provenant de la tombe de Charlemagne sera sans conteste, l’un des grands attraits de cette manifestation. La tombe de l’empereur est en effet au coeur de l’actualité, avec l’authentification récente de ses ossements (enfin la quasi-certitude). Les chercheurs allemands ont analysé 94 os et fragments d’os avant d’annoncer LA nouvelle tant attendue en ce 1200e anniversaire…

Croix de Lothaire © Chapitre de la cathédrale d’Aix-la-Chapelle (Photo: Pit Siebings et Ann Münchow)
Croix de Lothaire © Chapitre de la cathédrale d’Aix-la-Chapelle (Photo: Pit Siebings et Ann Münchow)

 

Pour les inconditionnels de Charlemagne, le texte intégral de la biographie rédigée par Eginhard est disponible sur Gallica. L’exposition virtuelle de la BnF consacrée aux Trésors carolingiens est également disponible en ligne.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.
Required fields are marked:*

*