Livre des simples médecines, vers 1480, Paris, BnF. © 2015 Caroline Blondeau-Morizot. All rights reserved.

Guillaume (de Machaut) et les garçons… à table !

La nouvelle exposition de la Tour Jean sans Peur s’intéresse à la table médiévale, sous toutes ses formes : matérielle, gastronomique ou encore symbolique et spirituelle. Panneau après panneau, le visiteur découvre les diverses manières de dresser la table, les formes de vaisselles les plus variées, du hanap en argent à l’écuelle en bois, la « hiérarchie alimentaire » héritée d’Aristote, qui régit les festins, mais aussi le calendrier religieux et ses divers jeûnes et fêtes. On y découvre également les habitudes alimentaires variées selon les milieux sociaux, où ouvriers et paysans se nourissent à 70% de pain tandis qu’un banquet peut prévoir 1kg de viande par personne et par jour.

Expo_A_table_Moyen_Age_pain_pique_nique_BNF
Le partage du pain : la miche paysanne. Guillaume de Machaut, Oeuvres, Paris, fin du XIVe s., Paris, BnF, ms Français 22 545, folio 72
Très Riches Heures du Duc de Berry, Musée Condé, Chantilly, Ms. 65
Très Riches Heures du Duc de Berry, vers 1410, Musée Condé, Chantilly, Ms. 65

L’art du banquet y tient une place particulière : dès la fin du XIIIe siècle, les recettes des mets sont consignés dans des manuscrits tel le Viandier du cuisinier Taillevent, écrit par le maître queux de Charles V et Charles VI (à consulter ici), ou encore le Ménagier de Paris (en ligne sur Gallica).Par ailleurs un grand nombre de livrets sont consacrés aux bonnes manières dont on doit faire preuve à table en société : « si tu manges à côté d’un homme illustre, tant qu’il boit, de manger abstiens-toi ».

51b-3
Le cuisinier Taillevent, édition de 1495
Une couverture assez moyenâgeuse - traduction du Viandier présentant une sélection de recettes adaptées à un menu "moderne"
Une couverture assez moyenâgeuse – traduction du Viandier présentant une sélection de recettes adaptées à un menu « moderne »

L’exposition est, comme d’habitude à la Tour Jean sans Peur, très bien documentée et richement accompagnée de visuels où l’on peut admirer les représentations des tentures végétales pendant les festins, les pièces d’orfèvrerie disposées au centre de la table ou encore l’illustration des bonnes manières. L’art de la table tient une part de choix dans les représentations graphiques, notamment d’un point de vue moral avec l’excès de gourmandise, premier des péchés capitaux. « Pour les moralistes, plus le cou humain est long, plus le plaisir de la dégustation, allongé du même coup, augmente, et plus le péché de gourmandise est grave… ». 

Long_cou_expoA_table_tourjeansansPeur
Trop goulue : la femme girafe, Gratien, Décret, Italie, XIVe siècle, Lyon, Bibliothèque municipale, ms 5128, folio 69.

La spiritualité tient une grande place dans les habitudes alimentaires médiévales : la consommation de viande était interdite durant près d’un tiers de l’année à la plupart des chrétiens, et tous les produits d’origine animale dont les œufs et les produits laitiers (hormis le poisson) étaient généralement proscrits durant le carême et le jeûne. Le castor devenait alors une alternative à ces restrictions : la queue du castor ressemblant à un poissant, il pouvait être mangé lors des jours de jeûnes.

Beaver_fish_tail
Livre des simples médecines, vers 1480, Paris, BnF.

Cette exposition est une nouvelle occasion de contempler les merveilles abritées par la tour Jean sans Peur, et notamment la fameuse voûte végétale sculptée par Claus de Werve. Jusqu’au 15 novembre 2015.

Expo_A_table_affiche2-MEDIAS

3 Comments

  1. anne sophie

    bravo pour ce blog , très bien fait, informatif et décalé, tout ce que j’apprécie! J’ai vu l’expo à la Tour Jean Sans Peur, une mine d’infos et des détails d’enluminures qui valent à elles seules le détour!

  2. Antoine

    bravo pour ce titre ! osé et drôle…
    Mais où est la Tour Jean sans Peur ?

One Trackback

  1. By Guillaume (de Machaut) et les garçons...... 30 juillet 2015 at 13 h 07 min

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.
Required fields are marked:*

*