Etude de rochers, Léonard de Vinci, vers 1510-1515, Collection Royale © 2012 Caroline Blondeau-Morizot. All rights reserved.

La Joconde aurait été achevée dix ans plus tard… en France!

Encore du nouveau sur la Joconde! Après la découverte d’une des plus anciennes copies de l’oeuvre, et sa réalisation en parallèle avec la Joconde du Louvre, son attribution à Salaï, l’amant présumé de Léonard et son élève, aujourd’hui c’est sa datation qui est remise en cause, et par effet « boule de neige », la datation de l’exemplaire du Louvre.

Joconde, copie de l'atelier de Léonard de Vinci, vers 1503-1519 - ©Prado

Reprenons : après une enquête et une analyse scientifique poussée, menée en partenariat avec le musée du Louvre et le musée du Prado et fondée sur la comparaison des deux exemplaires de la Joconde, il était apparu aux chercheurs que ces deux tableaux avaient été réalisés en même temps, l’un étant une parfaite copie de l’autre, jusque dans les repeints et repentirs.

La Joconde, Léonard de Vinci, vers 1503-1519 - Louvre

L’original, peint par Léonard de Vinci, a été exécuté entre 1503 et 1506. Or une récente découverte remet en cause cette datation. On sait que Léonard avait entreprit la réalisation de la Joconde pour Francesco del Giocondo et Lisa Gherardini dès 1503, grâce à une note enregistrée par un fonctionnaire florentin. Si le début est donc documenté, en revanche l’achèvement de la toile est inconnu, 1506 étant la date avancée par le Louvre. Le tableau n’arriva jamais chez les Giocondo et Léonard l’emmena avec lui en France en 1516, lorsqu’il se mit au service de François Ier.

Or Ana González Mozo, spécialiste technique au musée du Prado, a repéré récemment sur les deux Joconde une similitude entre une partie du paysage de rocher, en arrière-plan, et un dessin préparatoire de Léonard, plus tardif.

Etude de rochers, Léonard de Vinci, vers 1510-1515, ©Collection Royale

L’analyse infrarouge menée sur les deux tableaux a révélé qu’une partie de la conception originale des paysages de rochers (à droite de la Joconde, derrière sa tête), sous la surface de la peinture, avait été basé sur un dessin aujourd’hui dans la collection royale britannique, daté entre 1510 et 1515 (plus de détails et zooms ici). Cela repousserait l’achèvement de la Joconde à 1519 comme l’avance Vincent Delieuvin, conservateur en charge de la peinture italienne au Louvre.

La Joconde, Léonard de Vinci, vers 1503-1519, Louvre (détail) ©Louvre

Le délai de réalisation – 16 ans – expliquerait pourquoi Francesco del Giocondo n’a jamais reçu son oeuvre : n’étant pas encore achevée, Léonard l’aurait emmenée en France pour la terminer. Ce changement pourrait conduire à une datation plus précise d’autres oeuvres de Léonard, notamment le saint Jean-Baptiste et la Vierge et sainte Anne du Louvre.

Tous ces tableaux seront réunis à la fin du mois au Louvre pour le retour au musée de la fameuse sainte Anne après sa restauration. Il aura sans doute eu, d’ici là, d’autres rebondissements!

Les dessins de Léonard de Vinci conservées dans la collection royale britannique accessibles via un site qui leur est dédié.

Source : The Art Newspaper.

2 Comments

  1. de raze

    Le conservateur du Louvre chargé des peintures italiennes s’appelle Vincent DELIEUVIN (et non pas DIEULEVIN…)

One Trackback

  1. By Le Louvre confirme la nouvelle datation de la Joconde | On dit médiéval, pas moyenâgeux ! 2 avril 2012 at 11 h 43 min

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.
Required fields are marked:*

*