Capture d’écran 2011-12-07 à 14.57.23 © 2011 Caroline Blondeau. All rights reserved.

Le Getty Museum acquiert un saint Jean-Baptiste du XVIe siècle

Le Getty Museum est au coeur de l’actualité médiévale ces derniers temps. En pleine préparation d’une exposition sur l’enluminure gothique entre 1200 et 1350, qui ouvrira ses portes le 13 décembre, le musée annonce l’acquisition d’une splendide sculpture datant des premières années du XVIe siècle, réalisée par le maître de l’autel de Harburg.

saint Jean-Baptiste, vers 1515

Il s’agit d’une statue polychrome en ronde-bosse, évidée dans sa partie arrière, sculptée grandeur nature : elle mesure en effet 1m52! Sans doute faisait-elle partie d’un ensemble plus vaste, un retable? Elle représente saint Jean-Baptiste portant l’agneau pascal. De plain pied, le saint ermite se tient sur une tête de chameau, référant sans doute à son vêtement fait de poils de l’animal.

La cascade de boucles de ses cheveux et de sa barbe contrastent avec les plis cassés de son manteau. Les drapés sont en effet particulièrement mis en avant, faisant de cette pièce une oeuvre technique majeure dans la sculpture sur tilleul. L’artiste se plait en effet à détailler les différences de textures, entre la laine de l’agneau, la rudesse des traits des plis des vêtements et la peau de bête lui servant de tunique.

Vierge à l'Enfant, Veit Stoss, vers 1500-1505 (V&A Museum)

Clairement, ce sculpteur est redevable de l’art de Veit Stoss, artiste actif en Pologne puis en Allemagne à la fin du XVe siècle et au début du XVIe siècle, notamment au niveau de la représentation des drapés.

Retable de Cracovie, Veit Stoss, vers 1480

La référence à la tête de chameau sur laquelle se tient saint Jean-Baptiste est également un indice quant à la provenance, puisqu’il s’agit d’un motif présent dans la sculpture germanique du début du XVIe siècle.

Cette statue fut vendue par les nazis pendant la guerre, puis restituées aux héritiers de ses propriétaires légitimes Rosa & Jacob Oppenheimer, qui l’ont vendu chez Sotheby’s lors d’enchères de sculptures et d’oeuvres médiévales. Estimé entre 100 et 150 000£, saint Jean-Baptiste a été acheté 314 250£ par le Getty Museum, dont il viendra agrémenter les collections d’ici 2012. Les records atteints par les ventes de ces derniers jours (voir la vente Marquet de Vasselot) témoignent de l’intérêt croissant du marché de l’art pour la production médiévale.

Revers de la statue de saint Jean-Baptiste, vers 1515

Source : Getty Museum et Sotheby’s

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.
Required fields are marked:*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>