Chapelle Scrovegni - Padoue © 2012 Caroline Blondeau-Morizot. All rights reserved.

Les fresques de Giotto à la chapelle Scrovegni en péril

Les fresques de Giotto à la chapelle Scrovegni sont en danger : c’est l’appel au public qui a été lancé par un groupe de spécialistes ce jeudi. La construction d’un auditorium à moins de 200 mètres de la chapelle modifiera à terme les conditions géologiques et hydrométriques. L’érection d’un tel édifice changerait en effet les conditions d’absorption des précipitations dans le sol et fragiliserait la chapelle. Un appel est donc lancé afin de financer une opération de protection de son sous-sol avant que les travaux de l’auditorium ne commencent.

Chapelle Scrovegni - Padoue

Cette modeste chapelle abrite en effet l’un des trésors de l’art médiéval occidental : un cycle de fresques peintes par Giotto. Enrico Scrovegni, banquier et homme d’affaires padouan était un usurier célèbre, que Dante enverra en Enfer dans son célèbre ouvrage. Il fait construire cette chapelle au début du XIVe siècle, à côté de son palais, dans le but de racheter ses pêchés, de fonder une chapelle dynastique et bien entendu de se mettre en avant. Dimension privée et publique cohabitent : à l’intérieur de l’édifice, l’espace est divisé en deux parties, l’une étant réservée à la famille Scrovegni, l’autre au public.

Enrico Scrovegni offre la maquette de sa chapelle à la Vierge - Giotto vers 1305

Dans ces fresques, Giotto peint un programme complexe couvrant l’Ancien et le Nouveau Testament. Elles se répartissent en plusieurs cycles : les scènes de la Vie de Joachim, les scènes de la Vie de la Vierge, les scènes de la Vie du Christ, les sept Vertus et les Sept Vices.

Arrestation du Christ, Giotto, vers 1304-1306

Tout en restant fidèle à la tradition iconographique, il apporte de profondes innovations dans la construction géométrique des espaces et des figures ainsi que dans l’intense émotion gestuelle et expressive qu’il leur donne.

Rencontre à la Porte Dorée, Giotto, vers 1304-1306

Ce véritable manifeste de la révolution giottesque est plus que jamais en péril. Afin de souscrire à la sauvegarde de ce patrimoine exceptionnel, il est possible de contacter le professeur Sergio Costa : gs.costa@alice.it.

Chapelle Scrovegni, Padoue

Source : Giotto Sos / Il fatto quotidiano

3 Comments

  1. katerina riabova

    beautiful!

  2. Michel

    Aucune scène ne fait référence à l’Ancien Testament. L’histoire de Joachim et Anne a pour source des textes apocryphes.

  3. Annie Regond

    Les conditions hygrométriques variables sont très dangereuses pour les peintures murales. Il faut être très vigilant quand on se trouve sur un sol sablonneux. Et l »‘Arena », non du lieu, signifie « le Sable ». a moins qu’il ne s’agisse d’une rivalité politique interne .
    La prudence s’impose…
    Annie.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.
Required fields are marked:*

*