©Gallica BnF

L’Europe avant l’Europe : Saint-Riquier renoue avec son passé carolingien

À l’occasion de l’année Charlemagne commémorant le 1200e anniversaire de la mort du « sacré » empereur, l’abbaye de Saint-Riquier consacre une exposition aux carolingiens : « L’Europe avant l’Europe ». Saint-Riquier, autrefois Centula, est un lieu marquant de la culture carolingienne, période pendant laquelle elle connut son apogée. C’est sous l’impulsion d’Angilbert, gendre de Charlemagne, disciple d’Alcuin puis moine à Centula que la reconstruction de l’abbatiale est lancée. Selon un principe d’agencement du massif occidental repris maintes fois par la suite, un westwerk monumental devient le pendant du chevet, créant une bipolarité au sein de l’édifice.

Abbaye de Centula-Saint-Riquier, gravure, 1613
Abbaye de Centula-Saint-Riquier, gravure, 1613

C’est donc dans cet endroit emblématique que l’on retrace la splendeur de la cour carolingienne et le renouveau culturel qu’elle a engendré. Parmi la soixantaine d’oeuvres exposées, l’enluminure tient une place très importante. Les évangiles de Saint-Riquier, prêtées par la bibliothèque d’Abbeville, témoignent du goût pour le luxe à l’antique alors en vigueur dans les scriptoria : le manuscrit est entièrement réalisé à base d’un parchemin pourpré sur lequel sont inscrites des lettres d’or.

Evangiles de Saint-Riquier, fin du VIIIe siècle, Abbeville Bibliothèque municipale Ms. 4 f°39
Evangiles de Saint-Riquier, fin du VIIIe siècle, Abbeville Bibliothèque municipale Ms. 4 f°39

Le Liber de Laudibus Sanctae Crucis (hymne, ou louanges à la Sainte Croix) de l’abbé de Fulda Raban Maur, est l’une des oeuvres les plus originales de la production carolingienne. Cet ouvrage est composé de 28 poèmes figurés, nombre parfait selon l’auteur puisqu’il est la somme des 7 premiers chiffres.

De Laudibus Sanctae Crucis, par Raban Maur, vers 831BnF, ms. lat. 2423 f°14
De Laudibus Sanctae Crucis, par Raban Maur, vers 831BnF, ms. lat. 2423 f°14

En pleine querelle iconoclaste, Raban Maur remplit l’image de lettres mêlant écriture et enluminure. La page représentant la Croix revêt une importance particulière : elle contient à l’horizontale et à la verticale un même vers de 28 lettres en palindrome (qui se lit indifféremment de gauche à droite et de droite à gauche)

De Laudibus Sanctae Crucis, par Raban Maur, vers 831BnF, ms. lat. 2423 f°66
De Laudibus Sanctae Crucis, par Raban Maur, vers 831BnF, ms. lat. 2423 f°66

L’abbaye de Saint-Riquier renoue avec son passé prestigieux avec cette exposition qui s’intègre aux manifestations de commémoration du règne de Charlemagne et de l’essor artistique et culturel de son règne.

L’Europe avant l’Europe – les Carolingiens, Centre culturel de rencontre, Abbaye de Saint-Riquier, jusqu’au 29 septembre 2014

les.carolingiens.visuel.internet.1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.
Required fields are marked:*

*