Capture d’écran 2011-11-29 à 20.37.32 © 2011 Caroline Blondeau-Morizot. All rights reserved.

Nouvelle image pour le Louvre

Le Louvre se dote d’un nouveau site internet, première étape vers un remaniement intégral prévu pour 2012. Ici l’accent est clairement mis sur la simplicité d’un site qui avait tendance à noyer le visiteur par un trop plein d’informations. Ainsi dès la page d’accueil, les expositions, colloques, concerts, journal du Louvre et interactivité avec les collections sont mis en avant, facilitant l’accès à l’actualité.

(lien vers le site – clic sur l’image)

C’est l’occasion de redécouvrir les collections médiévales du musées, qui sont très nombreuses : les différents départements ont également subis un lifting. Il est ainsi très agréable de se promener virtuellement dans les galeries du musées, mais aussi de profiter de notices individuelles plus développées sur chaque oeuvre. Plusieurs départements contiennent des oeuvres du Moyen Âge : celui des Objets d’Art, où l’on peut admirer par exemple les plaques de reliure du psautier de Dagulf, réalisées à l’école du Palais de Charlemagne au VIIIe siècle, le célèbre aigle de Suger en porphyre antique transformé en vase liturgique, ou encore le cristal d’Alienor offert à Suger par Louis VII et faisant lui-aussi partie du trésor de Saint-Denis.

(pour chaque notice : cliquer sur l’oeuvre)

Plaques de reliure du psautier de Dagulf, 8e siècle
Aigle de Suger, vase liturgique, avant 1147
Vase d'Alienor, Cristal 6e siècle, Monture avant 1147, 13e et 14e siècles

Le département des peintures recèle lui aussi de petits trésors, comme le premier portrait royal de l’Histoire de France, celui de Jean le Bon, ou encore celui de Charles VII par Jean Fouquet. Giotto, Fra Angelico, Hans Memling, Jean Malouel, Rogier van der Weyden ou bien entendu Leonard de Vinci : les collections du musée sont émaillées de véritables chefs-d’oeuvre à ne pas manquer!

Portrait de Charles VII par Jean Fouquet, vers 1415-1420

 

Triptyque de la famille Braque, Rogier van der Weyden vers 1450

Les départements des sculptures, des arts islamiques et des arts graphiques ne sont pas en reste : souvent méconnus, ils possèdent pourtant de nombreuses oeuvres médiévales :

L'horloge aux paons, 1350, Egypte ou Syrie
Etudes de visages féminins, Gerard David, fin du 15e siècle
Tombeau de Philippe Pot, par Antoine le Moiturier, fin du 15e siècle

Une mention spéciale est attribuée à la page dédiée à l’histoire du Louvre, où les collections des salles du musée sont utilisées pour illustrer les différentes étapes de la physionomie du château, sans que l’on puisse malheureusement les agrandir pour plus de détails.

En résumé il s’agit d’une belle opération réalisée par le musée, rendant ainsi plus accessible et de manière plus ludique ses collections et ses évènements temporaires.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.
Required fields are marked:*

*