Croix de procession, vers 1380 © 2012 Caroline Blondeau-Morizot. All rights reserved.

Une pièce d’orfèvrerie d’exception – BRAFA 2012

Aujourd’hui nous terminons ce tour d’horizon du Winter Antiques Show et de la BRAFA qui auront lieu respectivement à New York et Bruxelles ce week-end, avec une pièce d’exception. Il s’agit d’une très belle croix de procession catalane de la fin du XIVe siècle.

Croix de procession, vers 1380

Faite d’argent et de vermeil plaqués sur une âme de bois, elle se compose d’un médaillon central carré à l’intérieur duquel est représenté l’agneau pascal. Chaque bras de la croix est ensuite terminé par un quadrilobe abritant le symbole d’un évangéliste, chaque extrémité prenant la forme d’une fleur de lys.

Agneau Pascal

La croix est entièrement travaillée : des rinceaux végétaux finement ciselés courent le long de ses bras, entourés par des bandeaux poinçonnés. L’origine catalane de cette pièce est indiquée grâce aux phylactères que tient le tétramorphe : ainsi, l’aigle est pour SUAN (saint Jean), le lion pour MARCH (saint Marc), l’homme pour MATT (saint Matthieu) et le taureau pour LUCH (saint Luc). C’est cette dernière orthographe qui trahit l’origine de l’oeuvre.

Saint Luc

Il s’agit d’un remarquable exemple de l’orfèvrerie catalane, dont il subsiste d’autres exemples comme la croix conservée au sein du monastère Santa Maria de Vilabertran (Espagne).

Croix de procession, XIVe siècle, Catalogne

Également très travaillé, ce précieux ouvrage présente une iconographie similaire, avec la disposition des quatre évangélistes à l’extrémité de chaque croix, ainsi que les rinceaux végétaux parcourant les bras. Le propriétaire de cette magnifique oeuvre n’est autre que le président de la BRAFA, Bernard de Leyde, spécialisé dans l’orfèvrerie ancienne.

C’est ainsi que s’achève ce bref panorama des oeuvres qui seront exposées et mises en vente à partir de ce week end. Mais l’actualité du marché de l’art ne se termine pas pour autant : la semaine prochaine se tiendra une vente de peintures anciennes par Sotheby’s, dont nous ne manquerons pas de parler!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.
Required fields are marked:*

*