Site Overlay
Panneau circulation

Panneau circulation : pour une circulation ordonnée

En France, il existe 5 catégories principales de panneaux de circulation routière : les panneaux de danger, les panneaux d’interdiction, les panneaux d’indication, les panneaux d’obligation, et les panneaux de priorité et d’intersection.

Panneau circulation : les catégories principales

Le code de la route nous apprend tous les types et catégories de panneaux de circulation en vigueur en France : signaux, signalisation routière, limitation de vitesse, interdit aux véhicules, panneau routier, panneaux de signalisation, balises, panneau d’interdiction, signalisation particulière, etc. Or, ces panneaux ont pour finalité de faire respecter et d’instaurer la sécurité routière. Ainsi, respecter les panneaux routiers, c’est faire en sorte de contribuer à la sécurité de tous.

De fait, les panneaux tels que le panneau interdiction de stationner, les limitations de vitesse, les feux de signalisation, le panneau pour céder le passage, la vitesse maximale, les radars, etc. sont d’avantage des panneaux de sécurité que des panneaux de restriction ou de limitation de la liberté.

Les panneaux de danger

Ce sont les panneaux qui indiquent notamment : le passage pour piétons, le passage d’animaux sauvages, annonce de feux tricolores, carrefour à sens giratoire, chaussée rétrécie, circulation dans les deux sens, endroit fréquenté par les enfants, pont mobile, risque de chute de pierres, succession de virages, virage à droite, cassis ou dos-d’âne, ralentisseur, débouché de cyclistes, passage à niveau avec barrières, etc.

Les panneaux d’interdiction

Parmi ces panneaux se trouvent le sens interdit, arrêt interdit, circulation interdite, interdiction de dépasser, interdiction de tourner à gauche, interdit aux
véhicules à moteur, vitesse limitée, priorité au sens inverse, stationnement interdit, interdit aux piétons, interdit aux cycles.

Les panneaux d’indication

Ces panneaux indiquent le parc de stationnement, le passage piétons, un arrêt d’autobus, un chemin sans issue, une circulation à sens unique, un emplacement
pour pique-nique, un hôpital, des installations accessibles aux handicapés physiques, un poste d’appel d’urgence, un poste de secours, une route pour automobiles

transports d’enfants.

Les panneaux d’obligation

Ces panneaux indiquent l’obligation de contourner l’obstacle, une obligation d’aller tout droit, direction obligatoire : éviter un chemin pour piétons, marquer la fin de chemin pour piétons, délimiter une voie réservé aux autobus, une piste cyclable, marquer une fin de piste cyclable, indiquer des directions obligatoires : tout droit ou à droite.

Les panneaux de priorité et d’intersection

Les panneaux de signalisation routière peuvent également indiquer une priorité ou régir une intersection. Ces panneaux peuvent marquer un arrêt obligatoire à l’intersection, un cédez le passage, une intersection avec priorité à droite, une intersection avec route non prioritaire, une route prioritaire.  

Par ailleurs, on peut aussi classifier les panneaux de circulation selon leur forme :

  • Les panneaux triangulaires, pour prévenir d’un danger plus ou moins proche,

  • Les panneaux ronds, pour indiquer un ordre (prescription),

  • Les panneaux ronds peuvent aussi indiquer une obligation,

  • Les panneaux de forme carrée, pour exprimer une indication,

  • Les panneaux en forme de flèche (ou panneau de direction), pour une direction.

En outre, le sens ou l’indication de ces panneaux varie selon la couleur de leur fond :

  • Le fond blanc : la prescription donnée par le panneau est permanente,

  • Le fond jaune : la prescription donnée par le panneau est temporaire

  • La  fond bleu : obligation ou de simple indication.

Panneau circulation : les autres types

Les panneaux routiers temporaires : ces panneaux de circulation sont de couleur jaune. Il s’agit ici d’un signalement temporaire mis en place pour une durée limitée.   

Les panneaux de localisation : ces panneaux indiquent aux usagers de la route la présence de lieux appartenant au patrimoine touristique et culturel de la région.

Les panneaux d’agglomération : ils vous indiquent la localité dans laquelle vous entrez ou que vous quittez.

Les panonceaux : ce sont les petits panneaux que l’on trouve sous les panneaux classiques. Ils apportent des précisions supplémentaires par rapport au panneau sous lequel ils sont placés.

Sur le registre des panneaux de direction, on distingue notamment :

  • Le bleu : itinéraire autoroutier,

  • Le vert, : itinéraire reliant les grandes villes,

  • Le blanc, : un itinéraire local,

  • Le jaune, : un itinéraire temporaire (comme expliqué précédemment),

  • Le  marron : un site touristique ou un lieu-dit.

Les panneaux de signalisation de localisation, pour leur part, sont des panneaux qui ont pour vocation d’indiquer la présence de lieux-dits, d’obstacles ou d’espaces touristiques représentant un intérêt culturel ou historique, etc.