Site Overlay
plante araignée

Comment prendre soin d’une plante araignée ?

Comment prendre soin d’une plante araignée ?

La plante araignée, ou spider plant, de son vrai nom Chlorophytum comosum ou Phalangère, est une plante verte au feuillage persistant vert clair/blanc et vert foncé.

Il s’agit d’une des plantes d’intérieur les plus faciles à entretenir, à rempoter et à bouturer.

L’histoire de la plante araignée

La plante vivace Chlorophytum Comosum est originaire des forêts tropicales d’Afrique du Sud. Dans son milieu naturel, elle subit des successions de saisons sèches et de saisons pluvieuses. Ses racines sont charnues, ce qui lui permet de stocker de l’eau pour survivre.

Aujourd’hui, elle est connue pour ses propriétés dépolluantes, et décore de nombreux intérieurs tout autour du globe.

Parmi les feuilles, apparaissent de long stolons, de longues tiges. Ces derniers sont porteurs de plantules pourvues de racines, qui ne demandent qu’à être mises en terre.

Au printemps et en été, vous pourrez profiter de sa floraison. En effet, des petites grappes de fleurs blanches en forme d’étoile apparaissent, accrochées aux stolons.

La plante araignée chez vous

Cette plante verte a un feuillage assez touffu et est une plante peu exigeante en matière d’entretien. Sa touffe gagne peu en hauteur, environ 30 cm, en revanche, ses feuilles peuvent atteindre plus de 45 cm de long. Ses stolons retombent également autour d’elle, c’est pour cela qu’il est conseillé de la mettre dans un pot en hauteur, ou même suspendu. Elle fera une composition idéale avec d’autres plantes à fleurs ou plantes vivaces pendantes, comme le lierre, la misère pourpre, au feuillage coloré, ou un bégonia maculata.

Amatrice d’humidité, elle sera un végétal au feuillage décoratif idéal pour une salle de bain avec une bonne luminosité.

Entretien de la spider plant

La spider plant est très facile d’entretien, elle se contente de peu. Afin de profiter de ses rayures colorées, offrez-lui beaucoup de lumière vive, mais pas de plein soleil direct.

En cas de fortes chaleur, elle appréciera l’humidité du brumisation sur ses feuilles.

Dès le début du printemps et durant tout l’été, il est important d’arroser le terreau dès qu’il s’assèche. Comme pour la plupart des végétaux en pot et des plantes vertes vivaces, il est indispensable de vider l’eau des soucoupes sous les pots afin d’éviter que les racines ne moisissent dans l’eau stagnante. Veuillez à ce que le terreau (mélange de terre de jardin et de terreau classique) soit bien drainé.

Afin d’éviter de trop grandes sècheresses, il est conseillé de rajouter des billes d’argile le pot, afin de la plante puisse rester humide.

En automne et hiver, vous pouvez espacer les arrosages. Votre plante aura également d’un apport d’engrais régulier une fois par mois, au moment de l’arrosage.

Cultiver votre plantation et rempotage

Les variétés de plants avec stolons sont très faciles à multiplier. En effet, il suffit de couper la tige d’un stolon, et de mettre votre bouture en pleine terre dans un nouveau pot. Outre la multiplication et le bouturage, il est important de rempoter votre plante d’intérieur dans un pot avec soucoupe plus grand, dès que ses racines sortent du trou du pot. 

Si certaines feuilles persistantes sont mortes, n’hésitez pas à les retirer ou à les tailler pour redonner un coup de peps à vos plantes retombantes.

Ces plantes se trouvent facilement dans les jardineries et magasins botaniques. Si vous ne souhaitez pas acheter votre plante en jardinerie, demandez à votre entourage s’ils ont cette plante afin de pouvoir planter un stolon vous-même.

Les plantes dépolluantes

La plante araignée fait partie des plantes dépolluantes avec les aglaonéma, les anthurium, les azalées, les Aréca, les dragonniers, les ficus, les palmiers, les philodendrons et de nombreuses plantes succulentes

Une plante dépolluante permet d’améliorer la qualité de l’air, car elle est en mesure d’absorber des substances nocives telles que le xylène, le monoxyde de carbone, l’ammoniac….